10/05/2011

Une vague de bonheur...

Une vague de bonheur m'envahit car cette année, les lupins me gâtent par leur floraison abondante.

Je pense qu'ils doivent être dans leur troisieme année, donc il va falloir tout doucement penser à la nouvelle génération.

Par bonheur, ils se ressèment à qui mieux mieux chez moi.

Je pense en introduire dans d'autres parterres très prochainement.

A l'arrière, mes derniers achats coup de coeur, qui attendent encore d'être mis en terre et dont je parlerai très prochainement.

lupin russell

lupin russell

30/04/2011

Muguet de mai

Muguet de Mai.jpgLe muguet a des titres de noblesse qui tiennent à son caractère légendaire. On l'appelle «lis des vallées» ou «gazon du Parnasse». Le dévoué Apollon le créa afin de donner à fouler aux neuf Muses un tapis digne de leurs pieds délicats. On dit qu'au moment de la création du monde, cette fleur ornait les deux côtés de la porte du paradis et que ses clochettes tintaient chaque fois qu'un brave homme passait. C'est que le muguet était doué pour identifier les vertus et les bonnes consciences.

Voyons l'origine du mot muguet: la forte odeur de muscade qui se dégage de la fleur lui a tout d'abord valu le nom de «mugade», «muguette» et, enfin, muguet. Il nous vient, paraît-il, du Japon où il symbolise le renouveau. Chez les Celtes, le muguet avait pris une importance mystérieuse : il portait bonheur. Au Moyen Age, le mois de mai était celui des accordailles ; on en accrochait au-dessus de la porte de la bien-aimée. Aux XVIe et au XVIIe siècles, le muguet demeure la fleur de la chance par excellence.

Et puis, peu à peu, il devient une fleur sociale. Les couturiers en offrent aux petites mains et aux clientes. Les ouvriers, participant aux fêtes du 1er mai portent initialement l'églantier qui, avec le coquelicot, était la fleur rouge du prolétariat. La Première Guerre mondiale mit fin à cette habitude. Des voix s'élèvent : «Le muguet aux grains blancs, que la terre donne à l'ombre du sous-bois, annoncera-t-il cette fois le bonheur et la paix que le travail et l'amour appellent?» L'institution de la Fête du Travail confirmera le muguet dans son rôle de symbole. 

 

Je vous offre ce petit bouquet de joli muguet rose avec un grand plaisir

muguet rose.jpg

12/03/2011

2011, Année Internationale de la Forêt

   Logo de l'Année internationale des forêts

Le 20 décembre 2006, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2011 Année internationale des forêts (AIF).

 


Les forêts sont un pilier du développement économique et social local, que ce soit en tant que fournisseur de matière première, lieu de travail décentralisé ou zone de détente.


Si elle se poursuit au rythme actuel, la destruction des massifs forestiers risque d'entraîner non seulement une diminution des espèces et un changement climatique, mais aussi une augmentation des troubles sociaux et des mouvements de réfugiés dont les effets iront bien au-delà des régions habituelles.

 

       
Faits et chiffres
  • Les forêts recouvrent environ un tiers de la surface du globe.
  • Avec à peine 4 Mrd. d'hectares, la forêt mondiale ne représente plus que 64% de la surface qu’elle couvrait il y a des millénaires.
  • Les forêts abritent la plupart des espèces vivantes. Sur 1.3 Mio. d'espèces animales et végétales recensées, deux tiers environ vivent en forêt
  • 78% des forêts vierges ont été détruites au cours des 8.000 dernières années. Chaque année, 6 Mio. d'hectares viennent s'y ajouter.
  • Les forêts tropicales ne couvrent certes que 7% de la surface terrestre, mais abritent 50% de toutes les espèces animales et végétales du globe
Les forêts du monde. La disparition des forêts affecte quasi exclusivement les régions tropicales. Les surfaces forestières augmentent en revanche en Europe, aux Etats-Unis, mais aussi en Chine. Ainsi, la diminution de la surface forestière mondiale nette est-elle de 7.3 Mio. d'hectares par an, soit près de deux fois la surface de la Suisse. C'est au Brésil, en Indonésie, au Soudan, en Birmanie et dans la République démocratique du Congo qu'elle est la plus forte.                       Les dix pays avec la plus grande superficie forestière
       
Un petit montage des forêts tropicales, guyanaises, canadiennes.
Et plus proche de chez nous, la forêt de Brocéliande.
J'aime la plupart des arbres. Chacun d'eux à sa particularité: une écorce extraordinaire pour les uns, une floraison de rêve pour d'autres,  un attrait pratique ou esthétique...
Et vous, quel est votre arbre préféré? Pourquoi vous craquez sur celui-ci? Avez-vous une histoire personnelle à nous faire partager?
J'invite ceux et celles qui seraient intéressés par mon invitation à faire un papier "virtuel"(pour le bien de nos arbres, lol) sur votre blog.
Je mettrai un lien à partir de cet article.
PS: J'invite également ceux qui n'auraient pas de blog à m'envoyer leur choix via mon contact.
arbre, forêt, année des forêts, sondage, guyane, forêt tropicale, broceliande, forêt canadienne

14/02/2010

Saint-Valentin

Très belle Saint-Valentin à tous les amoureux... de la nature.

coud'coeur

18/07/2009

La pauvre fleur... (Victor Hugo)

papillon sur trefle bis galileo

La Pauvre Fleur...

La pauvre fleur disait au papillon céleste :
- Ne fuis pas !
Vois comme nos destins sont différents.

Je reste, Tu t'en vas !

Pourtant nous nous aimons, nous vivons sans les hommes
Et loin d'eux,
Et nous nous ressemblons, et l'on dit que nous sommes
Fleurs tous deux !

Mais, hélas ! l'air t'emporte et la terre m'enchaîne.
Sort cruel !
Je voudrais embaumer ton vol de mon haleine
Dans le ciel !

Mais non, tu vas trop loin ! - Parmi des fleurs sans nombre
Vous fuyez,
Et moi je reste seule à voir tourner mon ombre
A mes pieds.

Tu fuis, puis tu reviens ; puis tu t'en vas encore
Luire ailleurs.
Aussi me trouves-tu toujours à chaque aurore
Toute en pleurs !

Oh ! pour que notre amour coule des jours fidèles,
O mon roi,
Prends comme moi racine, ou donne-moi des ailes
Comme à toi !

 

Victor Hugo

20:08 Écrit par Celine dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : papillon, poeme, fleur |  Facebook |

06/07/2009

Le temps des vacances et du farniente

Et oui, une de plus. Je me suis mise au vert pendant quelques semaines car beaucoup de boulot tant au niveau professionnel qu'au niveau familial. Et puis, il faut entretenir le jardin un minimum. Ce qui ne m'empêche pas de flâner dans les jardins virtuels ainsi que les devantures des maisons.

Encore un coup de cœur, une (re)découverte.

Il y en a tant sur le chemin du travail qu'elles me donnent envie.

rose tremiere

Si une bonne âme en avait quelques graines de trop, je suis preneuse.

17/05/2009

J'm'attendais pas à ça...

Pas de cerises dans mon jardin donc ce sera bien "la fraise sur le gâteau" car j'ai pu remarquer que mon blog est 23ème à la rubrique "Nouveaux blogs Photo 040bisles plus consultés cette semaine". C'est peut-être pas grand chose mais...contente de moi, de vous plutôt. Merci pour vos visites et à bientôt dans nos jardins.

23:35 Écrit par Celine dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |